Du 7 au 15 décembre 2015, ce sera l'heure du code, un événement international afin d'encourager les gens, et surtout les jeunes, à programmer. Avec des centaines d'événements organisés autour du globe, l'objectif est d'encourager les gens à programmer au moins une heure durant cette période.


Hour of code

Je vois l'événement d'un bon œil, tout en me gardant une réserve. Je vous explique mon point de vue.

Programmer n'est pas une compétence vitale

Tout le monde ne peut pas devenir un développeur. C'est un fait. Pour beaucoup, cette compétence est d'un ennui du même rang que de compter des grains de riz éparpillés sur un plancher de bois franc. Pour d'autres, ce sera une connaissance qui se perdra aussi rapidement qu'elle arrivera, c'est-à-dire à peu près une heure.

Les plus dangereux seront ceux qui, après une petit heure de programmation, penseront avoir tout compris à ce difficile domaine. C'est avec ce genre de programmeurs que l'on se retrouve avec les solutions infectes du genre Excel VBA sur lesquelles de trop nombreuses entreprises reposent. Il s'agit d'un fait vécu de nombreuses fois avec parfois de graves conséquences. Mais ce sont des histoires pour une autre publication.

J'ai vu d'horribles choses...

Cependant, s'arrêter à ces points serait, selon moi, une grave erreur.

Apprendre à programmer est une bonne chose

Pour des raisons évidentes, l'apprentissage de la programmation par une majorité peut être bénéfique, ne serait-ce que la base. Le développement favorise l'esprit logique au même titre que les mathématiques. Je ne me sers certainement pas à tous les jours des équations quadratiques, mais je suis sérieusement content aujourd'hui de les avoir apprises. Diversifier les sources d'apprentissage peut être une bonne façon de briser la monotonie, surtout quand cet apprentissage pourrait mener à terme à créer quelque chose de concret, comme un logiciel ou une application mobile. Les domaines d'application sont presque infinis, pour une fois.

Il est rare que j'achète 57 ananas, mais moins rare que je développe une application.

D'ailleurs, la connaissance sur l'informatique et la programmation font partie du domaine public. Que l'on pense à l'Internet, à l'Open Source et à tous les sites de partage de connaissance comme Stack Overflow, on peut voir que ce concept est bien ancré dans le domaine informatique.

Il faut aussi dire que j'ai moi-même pu développer cette passion grâce à un cours complémentaire avant de m'engager dans un parcours scolaire. Si le monde avait eu une attitude d'exclusivité, combien de développeurs n'en seraient pas où ils sont? Certainement un de plus. N'oubliez pas que même les plus grands développeurs d'aujourd'hui ont commencé avec un simple Hello World! N'oubliez pas non plus que le prochain grand développeur qui inventera votre prochain concept favori aura passé par ce fameux Hello World! Ne le snobons pas!

À vous de jouer

À l'occasion du Hour of code, du 7 au 15 décembre, prenez le temps de montrer à quelqu'un comment programmer. Ou prenez simplement une heure de votre temps et aidez quelqu'un avec son code. Vous ne le regretterez pas, j'en suis certain. Former les esprits et donner aux autres sans compter est une formidable expérience. Je sais que je serai avec mon père durant cette semaine à lui montrer un peu de mon quotidien.